Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 15:32

Les deux interviews données par les époux STRAUSS-KAHN-SINCLAIR, en pleine campagne électorale, posent question.

 

Avant la nomination de Dominique STRAUSS-KAHN au FMI, le couple a toujours symbolisé la gauche socialiste la plus rigoriste, quant à la défense de ses valeurs. Anne SINCLAIR refusa, contre toute déontologie, d’interviewer Jean-Marie LE PEN et Dominique STRAUSS-KAHN fut le premier à gauche, à déclarer le 21 avril 2002 qu’il voterait CHIRAC, position qui fut par la suite critiquée par Lionel JOSPIN.

 

Après les affaires que l’on connaît, les époux STRAUSS-KAHN-SINCLAIR ont pris l’initiative, à la veille du premier tour des présidentielles pour l’un et du second pour l’autre, d’entrer dans la campagne, avec pour effet, sinon pour objectif, de gêner le candidat socialiste.

 

A quatre jours du premier tour, Anne SINCLAIR nous est apparue au Petit Journal de Yann BARTHES du 18 avril, belle comme jamais, fraîche, rieuse, moqueuse sur tous les sujets, en particulier sur l’exécrable accent anglais du Président ou sur les répétitions de Nicolas DUPONT AIGNAN, sûre d’elle même, dominatrice et détendue. Vraiment, comme on le dit à propos de sportifs et sans que personne ne cherche à lui en faire reproche, en très grande forme.

 

Mais attention ! c’est la directrice du HUNFFINGTON post qui a été invitée, pas l’épouse de qui vous savez. Donc, on ne parle de rien, rien de rien, OK ? OK ! Grâce à Yann BARTHES, nous apprenons qu’elle est plus Rock que pop et que les pulls mohairs sont une légende, elle n’en a porté que quatre fois, car ça tient chaud et que les fibres se mettent dans les yeux…Enfin, « son livre est un carton » répète inlassablement le terrible Yann BARTHES, ébloui par la star.

 

A 10 jours du second tour, Dominique STRAUSS KAHN a donné à son tour une interview, mais noblesse oblige, au journal britannique The GUARDIAN. Il se dit victime d’un complot des services secrets français à la solde du pouvoir sarkoziste …

 

Voilà un homme qui devrait se cacher dans un trou de souris pour tenter de faire oublier ses frasques et qui continue à palabrer et à se pavaner comme si de rien n’était, comme s’il n’était qu’une malheureuse victime d’un monde sans pitié, alors que personne d’autre que lui, serait à même de trouver encore toute la complaisance qu’il désire, s’il n’avait pas été justement le contraire de l’idéal socialiste.

 

Les époux STRAUSS-KAHN-SINCLAIR ont ainsi fait subir à la gauche le pire des discrédits qui pouvait lui être fait en cette période électorale. Celui d’une gauche arrogante, protégée, qui ne craint pas la crise, ni les journalistes, ni même Yann BARTHES, ce dernier s’étant il est vrai  montré tellement loyal avec la belle Anne, selon vraisemblablement les conditions qu’elle avait posées à sa venue, ou pire encore, sans même qu’elle eu besoin d’une quelconque négociation.

 

Les époux STRAUSS-KAHN-SINCLAIR  ont donné à ces deux occasions, une image dégradée de la gauche, une sorte de concentré de tout ce qu’on a pu lui reprocher, et l’on a du mal à imaginer que ni l’un ni l’autre n’a eu conscience, que leur comportement pouvait ressembler à une véritable intrigue.

 

Cherchent-ils à faire payer à leurs anciens amis le prix de la distance qu’ils ont eu le front de prendre envers eux. A moins qu’il y ait une autre explication, mais laquelle ?

Partager cet article

Repost 0
Published by gpancraz
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de gérard pancrazi
  • Le blog de gérard pancrazi
  • : Une analyse de l'actualité politique. une réflexion sur le monde
  • Contact

Recherche

Liens