Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 13:25

Qu’elle soit chaleureuse, réservée ou distinguée, la poignée de main fait partie de l’arsenal  utilisé par le politique dans son combat pour le pouvoir. Geste  banal et machinal, il est un signe d’estime, de satisfaction et de  reconnaissance envers ceux, par qui il sait qu’il existe, et à qui il donne en remerciement cette  attention à la fois furtive et  charnelle.

 

Vis-à-vis de ses adversaires, la poignée de main du politique a bien d’autres significations. Elle peut-être consensuelle pour marquer par exemple le rétablissement d’une relation, la consécration d’un compromis ou tout autre accord qui intervient tout au long d’une vie politique…Mais elle pourra aussi être offensive, servir à provoquer ses concurrents, les déstabiliser, leur signifier sa détermination, comme des boxeurs savent le faire avant un combat.

 

En se rendant à la table Présidentielle, lors du dîner du CRIF, pour saluer le titulaire de la fonction qu’il ambitionne d’occuper, François HOLLANDE a voulu, par cette initiative d’apparence  courtoise, qui n’a certainement pas été décidée à la légère,  adresser un message à son concurrent direct en même temps qu’à ses partisans, qu’ils soient de premier ou de second tour.

 

Arrivé par derrière et on peut le dire par surprise, alors que le président était déjà assis, il l’a obligé à se retourner, à se relever, à quitter la table à laquelle il était installé et à  improviser quelques mots anodins dans une situation qu’il n’avait pas prévue.

 

Cette façon particulièrement habile de venir braver son adversaire dans un lieu et à un moment que celui-ci n’attendait pas, apparaît comme une sorte de défi public, lancé en plein exercice de la fonction présidentielle, alors même que va s’engager la mère des batailles.

 

Mais par le respect qu’il lui a manifesté dans le même temps, en se rendant jusqu’à lui pour le saluer, François HOLLANDE a certainement voulu aussi mettre en garde ses partisans contre des excès qui peuvent lui être préjudiciables.

 

Il a ainsi écarté sans ambiguïté les déclarations outrancières d’un député de Martinique, apparenté au parti socialiste, lancées du haut des travées de l’Assemblée Nationale, en réponse à des propos ambigus tenus quelques jours auparavant par le Ministre de l’intérieur.

 

Ce parlementaire avait indiqué qu’il rejetait toute une partie du peuple français qu’il accusait d’aller vers une idéologie faite de racisme, à l’origine des camps de concentration, de l’esclavagisme et du colonialisme, y ajoutant, pour faire bonne mesure le qualificatif de nazi.  Il a donné à travers ses propos une image exécrable d’intolérance, de rejet, de rupture et de haine et a pris le  risque de faire basculer la campagne dans un cloaque nauséabond, dans lequel le candidat socialiste ne serait pas sûr de sortir vainqueur.   

 

Par la même occasion, François HOLLANDE a voulu prendre ses distances avec d’autres excès de langage, ceux auxquels Jean-Luc MELENCHON se livre quotidiennement, dans des discours qui frisent à certains moment l’hystérie et dans lesquels il divise à sa manière la France en deux camps, celle des accapareurs, des profiteurs et des exploiteurs et celle d’un peuple affamé, laissant entendre qu’il suffirait d’éliminer les méchants, sans dire précisément qui ils sont et comment y parvenir, pour que tout aille bien, que les chômeurs retrouvent du travail, les sans abris et les mal logés des logements  et pour que se dissipe comme par magie la crise économique.

 

Par sa poignée de main du 8 février, François HOLLANDE a su rétablir les  équilibres que  la République exige. Il a donné une image conforme à ce que doit être un tel affrontement, celui des sportifs, qui se saluent avant de s’affronter sans merci mais avec loyauté, respectueux de leur adversaire, scrupuleux dans l’application du règlement commun, soucieux de l’éthique de leur art, ce qui les conduit à demeurer en toute circonstance, selon cette expression anglaise intraduisible « fair-play ».

Partager cet article

Repost 0
Published by gpancraz
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de gérard pancrazi
  • Le blog de gérard pancrazi
  • : Une analyse de l'actualité politique. une réflexion sur le monde
  • Contact

Recherche

Liens