Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 16:57

Le clip de second tour est censé, en quelques brèves minutes, résumer l’homme et son projet.

 

Celui de Nicolas SARKOZY, qui le montre avec des français de toutes conditions lui rendant hommage, puis en compagnie des grands de ce monde, contient dans sa troisième partie trois images, dont le caractère indigne permet difficilement de les attribuer à un homme d’Etat. Pourtant, c’est bien Nicolas SARKOZY que l’on voit au premier plan expliquer que « L’Europe doit être au service de notre civilisation et de notre mode de vie ».

 

Les images en question sont précédées d’un panneau « Douane » écrit en français mais aussi en arabe. Elles nous montrent des personnes interpellées. L’une d’elles porte un bonnet rouge qui fait penser à une chéchia, ce qui ne laisse aucun doute sur l’origine des interpelés.

 

Une première image, avec des hommes en uniforme qui stoppent et contrôlent un groupe d’hommes. Plus loin, un bus qui stationne, nous fait comprendre qu’ils vont être emmenés. Le groupe attend dans un certain désordre, ce qui permet de penser que ceux qui le composent  ne sont pas à un poste de contrôle. Ils viennent très certainement d’être surpris dans leur progression pour rentrer en France.

 

Une deuxième image montre les effets de l’un de ces malheureux posés à même le sol. Une chemise est entre les mains de l’un des hommes en uniforme. Une chemise qu’une femme ou une mère avait pliée avec soin, avec amour, avec angoisse,  la veille du départ, et qui se trouve maintenant exhibée devant la  caméra d’un pays opulent, pour tenter de permettre à son chef de prolonger son séjour en son Palais.

 

Une troisième image nous présente la fouille à corps. Certains ont les bras en l’air, les autres attendent leur tour.

 

Les images donnent curieusement une impression de submersion, avec les forces de l’ordre qui contiennent cette petite foule dont on ne nous montre que le début. Les images sont un peu floues, lointaines, ce qui crée une impression de tension.

 

Des images fortes, dures, sans concession, choisies pour plaire à une partie d’un électorat susceptible de rejoindre le commanditaire du clip, au détriment des plus faibles, des plus vulnérables, des plus miséreux, qui sont ainsi montrés du doigt. Peu connaissent la détresse de ces hommes quand ils comprennent que tout s’effondre, quand leurs yeux définitivement vides, vous accablent dans un silence pesant.

 

Serait-ce donc cela « Notre civilisation et notre mode de vie » qu’il faut protéger ?

 

Comment se fait-il que parmi les proches du président, personne n’a rien dit, personne n’a hurlé son dépit, personne n’a refusé d’être associé à une telle ignominie.

 

Ce n’est pas la politique choisie qui gêne, c’est l’utilisation de ces images à des fins politiques. François BAYROU n’y a pas été insensible. Il en a tiré les conséquences. Il a fait perdre Nicolas SARKOZY.

Partager cet article

Repost 0
Published by gpancraz
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de gérard pancrazi
  • Le blog de gérard pancrazi
  • : Une analyse de l'actualité politique. une réflexion sur le monde
  • Contact

Recherche

Liens