Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 08:24

 

Etiez-vous ce matin devant votre petit écran, pour l’émission « Les 4 vérités », sur France 2, avec Laurent FABIUS ? Pour ceux qui ont loupé ce moment de télévision, je leur dis que c’est  vraiment dommage. Si vous aviez vu le journaliste vedette de télé-matin, totalement « bluffé » qu’il était ! Ce n’est pas dans les habitudes de Roland SICARD de marquer son émotion, vous le connaissez comme moi, lisse comme un miroir sans teint, clair comme de l’eau de roche. Et bien là il a craqué, ses yeux l’ont trahi. Et nous avons tous compris qu’il y avait dans son regard insistant, à la fois de l’admiration, du respect et même de la fascination.

 

Mais me direz vous, cela voudrait-il dire que Roland SICARD, dont on n’a jamais pu percer le secret de ses convictions profondes, serait de gauche ? Ou pire encore, serait-il fabiusien ? Vous n’y êtes absolument pas ! Ce n’est pas de l’interviewé qu’il s’agit, ni même de ses idées ou de son programme de politique étrangère, je serais même incapable, je dois vous l’avouer, de vous dire le moindre mot de ce qu’il a raconté pendant dix minutes. Non, c’est de sa pochette qu’il s’agit !

 

Oui de sa pochette, de ce petit bout de tissu qui n’a l’air de rien et qui est tout, qui classe un homme et plus encore un homme politique. Surtout qu’en France il n’y a pratiquement plus que quelques spécimens dont fait parti Laurent FABIUS, qui puissent se permettre d’arborer un tel signe qui vous distingue du tout venant, signe que l’on dénomme  improprement « accessoire de mode ».

 

Ce matin notre ministre des affaires étrangères avait choisi une pochette assez simple genre  « volutes bleues de fumée sur fond blanc ». Comment vous dire, oui, c’est ça, le même bleu que celui de sa décoration qui était juste au-dessus. Une splendeur ! Ah oui, cela en jetait. Tout cela sur un costume noir, chemise blanc-parfait, je ne vous dis pas. C’est surtout le gonflant de la pochette  qui était particulièrement bien réussi. D’ailleurs tout était là. Pour moi, un peu trop gonflant, bon, mais après tout,  je ne suis pas ministre.   

 

Non, je pense que pour lui le plus dur a dû être de réussir cet admirable petit nuage qui s’échappait du sommet de sa veste. On ne peut pas dire que c’était discret, mais cela ne choquait pas. Je n’ai trouvé ça ni vulgaire, ni même déplacé. Je sais que des esprits chagrins vont encore venir nous dire que pour des socialistes un peu plus de discrétion en une période où certains de nos concitoyens n’ont pas à se loger voire à se nourrir…Qu’ils sachent que je ne suis pas d’accord avec eux. J’ai assez râlé pour le jean de la ministre du logement, vous ne voudriez tout de même pas que je recommence avec la pochette de FABIUS, de quoi aurais-je l’air, je vous le demande ?

 

*Billet publié sur ce blog le 30 octobre 2012 sous le titre "Fabius aux 4 vérités, un superbe moment de télé" Republié à l'occasion du nouveau passage du ministre ce 28 janvier 2013. Seule la couleur toute blanche de la pochette a changé.    

 

Partager cet article

Repost 0
Published by gpancraz
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de gérard pancrazi
  • Le blog de gérard pancrazi
  • : Une analyse de l'actualité politique. une réflexion sur le monde
  • Contact

Recherche

Liens