Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 18:24

 

Une vraie gueule d’acteur de western américain, un regard bleu acier doux et déterminé, un sourire pas trop appuyé, à la fois charmeur et volontaire, qui en dit long sur son assurance. Grand, bel homme, belle allure, de la prestance à revendre, il n’y a rien à dire, il a le physique de l’emploi, la France a un Premier ministre de rêve.     

 

Mais Jean-Marc EYRAUD est tout sauf un premier Ministre d’opérette. Ce n’est pas un collaborateur ou un adjoint. Pour reprendre la fameuse expression de l’un de ses prédécesseurs parlant de sa relation avec le Président de la République, il pourrait dire à son tour, « lui c’est lui et moi c’est moi ».

 

Il va sans la moindre réserve « déterminer et conduire la politique de la nation » ainsi que le lui prescrit la Constitution. François HOLLANDE l’avait d’ailleurs répété pendant toute sa campagne.  

 

En une poignée de semaines, il a déjà bien montré qu’il est le chef du gouvernement et qu’il a bien l’intention d’exercer pleinement ses prérogatives.  

Dans le délicat dossier avec l’Allemagne, il a mis de l’huile dans les rouages de la relation quelque peu tumultueuse, entre François HOLLANDE et Angela MERCKEL. Il a accordé, jeudi 21 juin, un entretien au journal Die ZEIT dans lequel il a concédé que les eurobonds, dont François HOLLANDE avait fait son cheval de bataille en matière de politique monétaire européenne,   ne pourraient pas voir le jour avant plusieurs années.

Certes, cette déclaration a été faite avec l’accord de François HOLLANDE. 

Mais peu de présidents auraient donné à leur Premier ministre la possibilité d’intervenir sur un sujet aussi sensible, et pour atténuer ses propres propos.

 

Jean-Marc EYRAUD a par ailleurs montré à ses ministres qu’il était le patron et qu’il n’avait pas l’intention de voir les choses partir dans tous les sens.

 

Le bouillant Vincent PEILLON a ouvert le feu, sur un sujet assez modeste, il a décidé de rallonger les vacances de la toussaint. Il a été immédiatement recadré. Il attendra que le gouvernement, c'est-à-dire le Premier ministre, en décide.

 

Pour Cécile DUFLOT et la dépénalisation du cannabis, il lui a répondu sèchement que cela ne faisait pas parti du programme gouvernemental. Cela équivaut à un véritable carton jaune. Cécile DUFLOT l’a bien compris ainsi. Elle a assuré que cela ne se reproduirait plus, car elle  avait l’intention d’abandonner ses responsabilités partisanes, ce qui a été fait ce samedi 23 juin.

 

Un plus gros morceau, l’affaire du tweet de Valérie TRIERWEILER. D’aucun aurait éludé la question, pas Jean-Marc EYRAUD : « il faut que chacun reste à sa place ». Cette brève remarque vaut mieux qu’un long discours. Autrement dit  la compagne du président n’a pas à se mêler de ça.

 

Une affaire passée presque inaperçue, mais d’une très grande importance. Les forages pétroliers au large de la Guyane, qui concernent à la fois les guyanais, et les écologistes qui y sont farouchement hostiles.

 

Jean-Marc EYRAUD pragmatique, à qui la Shell a dit qu’avec les réserves de pétrole que l’on extraira la France pourrait devenir le Qatar de l’Europe, va régler ce problème en deux temps trois mouvements.

 

Nicole BRICQ, ministre de l’écologie et du développement durable, qui avait annoncé imprudemment l’arrêt des recherches va aller exercer ses talents au commerce extérieur, où il ya beaucoup à faire. Delphine BATHO la remplace. Christiane TAUBIRA originaire de Guyane s’en passera. On dit qu’elles ne s’entendaient pas à merveille.

 

Cécile DUFLOT n’a pas bronché, elle n’a pas intérêt et elle le sait si elle veut rester ministre. Le sénateur Jean-Vincent PLACE s’est contenté de dire que ce n’était pas un bon signe pour l’écologie et a fustigé Daniel COHN BENDIT qui n’a pas apprécié le comportement de ses camarades.

 

Ça y est le gouvernement EYRAUD 2 est formé. « Si quelqu’un a quelque chose à dire qu’il le dise tout de suite ou qu’il se taise à jamais. »        

Partager cet article

Repost 0
Published by gpancraz
commenter cet article

commentaires

FLEURENTIN MONIQUE 24/07/2012 14:23

Les élus mafieux socailistes du Pas de Calais n'ont pas changé , malgré la mise sur la touche de l'escroc Kucheida et sans doute grâce à l'élection à Hénin Beaumont de l'ectoplasme socialiste
incolore et inodore dont tout le monde a déjà oublié le nom.


Le Conseil Général du Pas-de-Calais a dépensé 144 000 euros pour que ses élus puissent profiter de séjours à Londres pendant les JO, aux frais des contribuables.
http://www.observatoiredessubventions.com/2012/subvention-de-100-000-euros-au-cdt-du-nord-pour-les-jo-de-londres/subvention-jo-londres/

Ainsi, 45 élus du Conseil Général du Pas-de-Calais vont pouvoir profiter des JO de Londres aux frais des contribuables. Cinq d’entre eux bénéficieront même de séjours VIP, à 8093 euros par
personne, incluant 2 nuits d’hôtel Grand Confort, transport Eurostar , billets d’accès aux finales 100 mètres Homme ( épreuve la plus prestigieuse des JO), compétition Equitation Saut, compétition
Canoë-Kayak, ainsi que des accès au Club France VIP.

Au total, le département du Pas-de-Calais a dépensé 143 965 euros pour que 45 élus puissent voyager à Londres et profiter des JO, sans débourser un seul centime. On ne connait malheureusement pas
les noms des heureux bénéficiaires de ces vacances à Londres payées par les contribuables.

Quel intérêt pour les contribuables du Pas-de-Calais ?

Le Conseil général justifie ce gaspillage d’argent public en expliquant que les 45 “élus”, qui portent bien leur nom, se rendent à Londres pour faire du lobbying et promouvoir les 20 millions
d’euros de travaux d’équipements réalisés dans le Pas-de-Calais.

Mais la dépense publique ne s’arrête pas là ! Le Conseil général du Pas-de-Calais va également envoyer 900 enfants à Londres pour les JO, portant lafacture totale pour les contribuables à 395 000
euros ! Vivent les JO du Pas-de-Calais.
Quels enfants seront choisis ? 900 est assez pour tous les fils , petits - fils , neveux , petits neveux de députés , coneillers généraux et régionaux socialos du PdC ?

> > source: dailynord.fr
Qui nous débarassera de ce système mafieux ?

Présentation

  • : Le blog de gérard pancrazi
  • Le blog de gérard pancrazi
  • : Une analyse de l'actualité politique. une réflexion sur le monde
  • Contact

Recherche

Liens