Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 10:45

 

Il les a trouvés l’autre matin au beau milieu d’une pile de courrier, ce qui n’était pas très bon signe, les bons sondages trônent toujours au-dessus.

 

Il y avait là un tableau un seul, bien  propre bien net, avec un  nom, le sien, une seule question, celle de toujours, et en bas à droite un chiffre, un pourcentage imprimé en gras, signe de son importance extrême et de son caractère incontestable.

 

Il s’y attendait un peu, mais pas si tôt.

 

Prêts depuis la veille, plus psychologues que politologues, les conseillers en communication explicitent, justifient, relativisent, affirment qu’il doit parler, que le plus vite sera le mieux, et que les sondages sont d’ailleurs formels sur ce point.

 

Dès  dimanche. Le dimanche est un très bon choix, la dramaturgie aussi a son importance. Dimanche soir  sera parfait.

 

Parler, mais pour dire quoi ? Que peut-il être dit qui n’ait déjà été dit et redit? Rien il est vrai, les annonces on le sait c’est fini, on est désormais passé dans la gestion du temps du quinquennat. Tout va si vite, un an c’est presque là, trois ce sera la campagne, deux ce sera parfait. C’est la bonne mesure.

 

Deux ans pour le redressement du pays, pour réduire la dette, modifier le financement de la protection sociale, réformer le marché du travail et en définitive pour que tout aille mieux. Deux ans face à l’héritage, à la conjoncture et à la crise…Qui peut contester les deux ans ?

 

D’ici là, de nouvelles enquêtes, qui diront s’il doit parler, quand, et quel jour, à quelle heure, et sur quelle chaîne, avec qui et pour dire quoi…Essentielles questions pour d’éternels sondages pour tous les présidents. 

Partager cet article

Repost 0
Published by gpancraz
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de gérard pancrazi
  • Le blog de gérard pancrazi
  • : Une analyse de l'actualité politique. une réflexion sur le monde
  • Contact

Recherche

Liens