Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 13:24

 

Dans la brochette hebdomadaire, des promotions de livres, de chansons et de films, offerte par Laurent RUQUIER à ses téléspectateurs du samedi soir, une certaine CAMILLE, que je ne connaissais pas, disait trouver abusif que l’on s’accapare de l’œuvre d’autrui, au détriment de ses créateurs, mais ajoutait immédiatement, après interpellation du meneur de jeu, « mais je suis contre la loi HADOPI, car je suis contre la répression ».

 

On comprend que la jeune chanteuse n’allait tout de même, pas un jour de grande promotion, jouer les réacs de service ! Elle est restée sagement à côté des autres invités en attendant que son tour vienne, encore toute émotionnée par l’impair qu’elle avait failli commettre.

 

La rectification faite, son propos est alors devenu d’une banalité affligeante. Vous imaginez une artiste, symbole plus que quiconque, de liberté, d’humanisme et d’amour venir dire lors d’une telle émission, qu’elle était favorable à l’interdiction des téléchargements illégaux,  et pourquoi pas alors à l’installation de caméras de surveillance dans les commerces ou à l’intervention de la police dans les zones sensibles.

 

Peut-être après tout que  CAMILLE est convaincue qu’il existe une société idéale faite de solidarité, de partage, de bonté, d’amitié et qu’il suffirait de chasser les quelques méchants qui s’y opposent, c'est-à-dire la police, les caméras, les lois liberticides et même si l’on écoute certains candidats à la présidentielle, les patrons qui licencient, les propriétaires qui expulsent, bref, les belliqueux de tout poil et quelques autres encore, pour que le bonheur règne enfin en ce bas monde.

 

Mais peut-être aussi que CAMILLE pense au fond d’elle-même, sans oser le dire, que ces caméras, cette police, ces expulsions, ces licenciements, parfois même ces guerres, existent pour protéger les plus humbles, les plus fragiles, les plus vulnérables, que ce sont  les artistes le plus en difficulté qui pâtissent le plus du téléchargement sauvage, les quartiers les plus exposés qui souffrent le plus de l’absence de surveillance, les travailleurs les plus démunis qui ont le plus de mal à survivre dans une société qui ne crée plus d’emplois, les locataires les moins solvables qui ne peuvent plus se loger, les gens les plus faibles qui souffrent le plus de la loi du plus fort...

 

S’il en est ainsi, ce sont alors toutes les CAMILLE du monde qui se trouvent prises à leur propre piège, avec tous ceux qu’elles croient défendre, certainement plus par conformisme que par conviction.

Partager cet article

Repost 0
Published by gpancraz
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de gérard pancrazi
  • Le blog de gérard pancrazi
  • : Une analyse de l'actualité politique. une réflexion sur le monde
  • Contact

Recherche

Liens