Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 11:20

Nadine MORANO  a raison de ne pas se laisser impressionner par ce terrorisme médiatique qui sévit depuis un certain temps en France et qui devient véritablement insupportable. Aujourd’hui on est condamné sur une phrase anodine, reprise de place en place, clamée avec une sourde indignation et présentée dans tous les médias comme étant le comble de l’ignominie. Une fois que tout cela a bien fait son effet, on se passe son auteur de plateau en plateau de télés et de radios, afin de l’amener à expier publiquement l’impardonnable faute qu’il finira souvent par reconnaître en s’excusant, en bafouillant des regrets ou en tentant de faire admettre qu’il s’était mal exprimé…

 

Nadine MORANO  a raison de dire qu’elle maintient ses propos, car ce qu’elle dit est parfaitement juste. Toute la communauté maghrébine de France souffre de la mauvaise image que certains de ses membres, relayés par ces mêmes médias, donnent d’elle.

 

Ce n’est pas parce qu’un chef d’entreprise est raciste qu’il embauchera pour certaines activités un asiatique, un indien, un européen, plutôt qu’un magrébin, mais parce que cette communauté a au fil des ans, pour des raisons les plus diverses,  donné une image déplorable d’elle-même. Et ce n’est pas être raciste que de le constater et de le déplorer comme moi-même qui suis issu de cette région du monde pour laquelle je nourris une véritable passion. 

 

Tout parent qui envoie un enfant à un entretien d’embauche lui recommande de soigner son langage sa tenue, de montrer la meilleure image de lui-même ou en tout cas d’avoir celle qu’un employeur est en droit d’attendre et c’est comme cela en France mais aussi dans tous les pays du monde. Ce n’est pas rendre service aux jeunes gens issus de l’immigration que de leur laisser croire lorsqu’ils ne trouvent pas de travail que c’est à raison de leurs origines. C’est archi faux, un chef d’entreprise a pour seul objectif de faire gagner de l’argent à son entreprise, il choisira ses salariés en fonction de ce seul critère. Si par la présentation d’un demandeur d’emploi, son accoutrement, son comportement, un chef d’entreprise a un doute sur cette capacité, quels que soient ses diplômes, il ne l’embauchera pas. C’est le message que Nadine MORANO a voulu faire passer, elle a eu raison, respecter les gens c’est en premier lieu leur tenir un langage de vérité.

 

Nadine MORANO est  victime de sa sincérité. Il est toujours plus facile d’avoir un langage convenu, démagogique, flatteur que de dire ce qui est. Il est plus facile de dire à son enfant qui a de mauvaises notes que c’est de la faute de son professeur, que de lui dire que c’est  parce qu’il ne travaille pas. Il est beaucoup plus facile pour un journaliste en mal de notoriété de taper sur tout ce qui peut ressembler au pouvoir en exhibant comme un trophée une phrase sortie de plusieurs heures de débats que de chercher a avoir une réflexion sérieuse sur un sujet grave, qui touche à la paix sociale, peut être  parce qu’il n’en est pas capable mais peut être aussi et c’est là que cela devient regrettable, parce qu’il sait qu’il n’intéressera personne.

 

Aujourd’hui les petites phrases, les petits coups bas les petites rumeurs les petits ragots trouvent une très large place au sein de nombreux médias, on discrédite, on dévalorise, on injurie, parfois sous couvert d’humour, mais qu’on y prenne garde, ce type de manipulation a souvent des effets pervers. Chacun sait que l’on ne joue pas impunément avec les mœurs d’une société, il est temps que la presse en prenne conscience, mais j’ai un doute sur sa capacité à y parvenir.    

 

Homme de gauche depuis toujours, j’adresse toute mon estime à Nadine MORANO que je ne connais pas, sinon comme une authentique femme du peuple. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de gérard pancrazi
  • Le blog de gérard pancrazi
  • : Une analyse de l'actualité politique. une réflexion sur le monde
  • Contact

Recherche

Liens